Un bébé a un besoin inné de sucer et de téter à longueur de journée. Cependant, la mère ne sera pas tout le temps disponible pour répondre à ce besoin. Ainsi, la tétine s’avère être la solution idéale pour pallier ce problème.

La tétine jouera donc un rôle important sur l’état psychologique du bébé. Le fait de téter apportera au bébé une sensation d’euphorie, du plaisir et de la détente grâce à l’endorphine (hormone du bien-être) secrétée naturellement lors de la succion. Cela permettra de lui apaiser et de lui offrir une sensation de sécurité.

Par ailleurs, la tétine aurait des effets bénéfiques sur la qualité du sommeil. Un bébé « suceur » serait apte à se rendormir plus vite la nuit.

Enfin, il a été prouvé que la tétine diminue les risques de mort inattendue du nourrisson. Son utilisation est d’ailleurs recommandée par certains pédiatres. En effet, l’emploi d’une tétine va garder la bouche du bébé entrouverte favorisant ainsi la ventilation et diminuant les risques de reflux gastro-œsophagien.

Comment bien choisir la tétine ?

Vous avez été séduit par une tétine bébé en particulier ? Sa forme, sa couleur ou son design vous a plu ? Ne vous empressez pas tout de même à l’acheter tout de suite. Prenez le temps de prendre connaissance des critères essentiels pour le choix d’une tétine.

La téterelle (le petit bout qui entre dans la bouche du bébé) doit être à bout rond, si ce n’est encore qu’un petit bébé. Cela permettra une bonne transition entre le téton et la tétine, notamment lorsque la mère n’allaitera pas le bébé. Plus tard, quand le bébé sera plus âgé, on optera pour une tétine à forme physiologique, plus adaptée au palais du petit.

La collerette (la partie qui sera en contact avec la bouche et les lèvres) se doit d’être la plus aérée possible. Ceci afin de pallier toute irritation du contour de la bouche provoquée par la salive.

À part cela, il serait préférable de choisir une tétine avec anneau. On pourra ainsi saisir la tétine sans avoir à toucher la téterelle et la collerette, et éviter par la même occasion les risques de dépôts de microbes.

Pour plus de praticité, le mieux serait de doter la tétine d’une attache : attache-sucette, attache tétine standard ou attache tétine personnalisée. Grâce à ce petit gadget, la tétine ne tombera plus par terre, car on pourra la fixer directement sur le vêtement du bébé. N’oublions pas la boîte range-sucette, un accessoire indispensable pour emporter la tétine partout sans risquer de la salir.

Sinon, bon nombre de tétines répondent parfaitement à ces critères de choix, pour ne citer que la tétine Tommee Tippee, semblable au sein maternel au niveau de son élasticité et de sa douceur. Cela permettra ainsi une meilleure transition entre l’allaitement au sein et la tétine.

Quelques précautions sur l’utilisation de la tétine

Si la tétine est une bonne solution pour apaiser le bébé, elle peut tout de même poser quelques problèmes sur le développement physiologique et psychologique du bébé.

Si la tétine est proposée trop tôt au bébé, il se peut qu’il la préfère au sein de la mère. L’allaitement naturel pourra donc être interrompu, et cela, pour un bon bout de temps.

Une tétine non adaptée entraînera des risques de déformations du palais, de la mâchoire et des fosses nasales. À long terme, cela finira par devenir des otites, et même des obstructions nasales.

Enfin, un enfant habitué à la tétine à chaque fois qu’il pleure aura de grandes difficultés à s’en détacher. Cela deviendra un problème psychologique, car l’enfant aura tendance à se renfermer derrière sa tétine, éprouvera des difficultés à s’ouvrir au dialogue et aura ainsi du retard sur l’apprentissage du langage.

Une tétine : pour quelles utilités ?