De l'homme, santé

Comment prendre efficacement la tension sans appareil spécialisé ?

La tension artérielle, indicateur clé de notre santé cardiovasculaire, est souvent mesurée à l’aide de tensiomètres spécialisés. Mais comment prendre sa tension si l’on ne dispose pas de ces appareils médicaux ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre à travers cet article. Ainsi, nous aborderons les principes fondamentaux de la pression artérielle, les méthodes alternatives pour prendre sa tension et l’importance d’un contrôle régulier pour prévenir l’hypertension artérielle.

Comprendre les fondamentaux de la pression artérielle

La pression artérielle est un paramètre vital qui traduit la force exercée par le sang sur les parois des artères lorsqu’il est propulsé par le cœur. Elle se compose de deux mesures : la pression systolique (pression maximale lors de la contraction du cœur) et la pression diastolique (pression minimale lorsque le cœur est au repos entre deux battements).

L’hypertension artérielle est une pathologie caractérisée par une pression artérielle trop élevée de manière répétée. C’est un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires. Sa prévention et sa prise en charge sont donc essentielles pour préserver la santé du cœur.

prendre efficacement la tension

Mesurer sa tension sans tensiomètre

Même sans disposer d’un tensiomètre bras ou d’un tensiomètre poignet, il est possible de garder un œil sur sa tension artérielle. C’est ici que l’auto-mesure et l’auto-surveillance entrent en jeu. Il existe en effet des méthodes « do it yourself » pour prendre sa tension.

L’une d’elles consiste à repérer les battements de son pouls au niveau du poignet ou du cou et à les compter pendant une minute. Cette méthode, bien que moins précise qu’une mesure prise avec un tensiomètre électronique, peut donner une idée générale de son rythme cardiaque et, par extension, de sa tension artérielle.

Il est également possible d’évaluer sa tension en prêtant attention à certains symptômes. Des maux de tête réguliers, des vertiges, des bourdonnements d’oreilles ou une fatigue excessive peuvent être les signes d’une tension trop élevée.

L’importance d’un contrôle régulier de la tension artérielle

Quelle que soit la méthode utilisée pour prendre sa tension, un contrôle régulier est indispensable. En effet, l’hypertension artérielle est souvent asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle ne provoque pas de symptômes perceptibles. C’est pourquoi on la surnomme parfois le « tueur silencieux ».

Il est donc crucial de surveiller régulièrement sa tension, surtout si l’on présente des facteurs de risque d’hypertension (âge avancé, antécédents familiaux, surpoids, sédentarité, consommation excessive de sel, tabagisme…).

Et pour ceux qui n’auraient pas de tensiomètre à portée de main, il faut rappeler que les pharmacies, les centres de santé et les cabinets médicaux disposent généralement de ces appareils et proposent souvent des mesures de tension gratuites ou à un coût très réduit.

Prendre sa tension : une affaire de bon sens

En conclusion, mesurer sa tension sans tensiomètre n’est pas une chose aisée, mais c’est loin d’être impossible. En faisant preuve d’un peu de bon sens et en étant à l’écoute de son corps, il est tout à fait possible de tenir à l’œil sa pression artérielle.

Cependant, il est important de ne pas s’autodiagnostiquer et de consulter un professionnel de santé en cas de doute ou de symptômes persistants. Car si l’auto-surveillance peut aider à déceler une tension anormale, seul un médecin est à même de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement adapté.

Alors, prenez soin de votre cœur, écoutez-le, mesurez-le, mais surtout… ne prenez pas de risque inutile !